Clipboard and laptop

La prison de North Bay forme les détenus sur les compétences pour l’emploi sur le lieu de travail

Ouverte en 1930, la prison de North Bay accueille jusqu’à 110 hommes et femmes incarcérés en attente de leur procès, de leur sentence, de leur transfert vers des établissements correctionnels fédéraux et provinciaux, ou purgeant des peines de moins de 120 jours ou des peines d’incarcération provinciales. L’établissement correctionnel offre des programmes continus à ses résidents dans un certain nombre de domaines, tels que la toxicomanie, l’alphabétisation et les habiletés fondamentales, mais en raison de la COVID-19, ils n’ont pas pu faire appel à des praticiens externes pour diriger ces programmes.

Shannon Palmer, l’assistante sociale pour les hommes de la prison, a été pressée de trouver un programme interne qu’elle pourrait exécuter seule tout au long de la pandémie. En faisant une recherche rapide sur Google, elle est tombée sur le programme FORCES Compétences au travail offert par ABC Alpha pour la vie Canada.

« J’ai découvert le programme en décembre et j’ai pu le mettre à l’essai dès janvier à titre de nouveau programme pour la nouvelle année », déclare Shannon Palmer. « Il a été si facile de s’engager en tant qu’animatrice. Toute l’information dont j’avais besoin était offerte sur le site Web, y compris le contenu du cours, et lorsque j’ai pris contact avec ma coordonnatrice communautaire à ABC Alpha pour la vie, elle a répondu immédiatement et nous avons pu mettre le programme en place en peu de temps, même pendant la pandémie de la COVID-19. »

Mme Palmer affirme que la façon dont le programme a été conçu lui a facilité la tâche parce que tout le matériel didactique dont elle avait besoin lui a été envoyé directement, ce qui signifie qu’elle n’avait pas à élaborer le programme ni à trouver elle-même des ressources. Elle a également apprécié le fait que le programme ne nécessitait pas la venue de personnel externe dans l’établissement.

« Le matériel didactique était vraiment bien préparé et a été livré directement à ma porte, ce qui a rendu les choses très faciles », dit-elle. « C’est agréable d’avoir un cahier d’exercices en couleur, car la plupart de notre matériel didactique consiste en de simples impressions à partir de l’ordinateur. Cela donne vraiment plus de caractère au programme et le fait paraître plus important et crédible, surtout pour ceux qui n’ont pas été à l’école depuis longtemps. »

Le programme FORCES Compétences au travail vise à aider les apprenants à développer des compétences clés pour le travail et la vie qui s’harmonisent aux Compétences pour réussir. Les sujets abordés comprennent les suivants : Motivation, Attitude, Sens des responsabilités, Présentation, Travail d’équipe, Gestion du temps, Capacité d’adaptation, Gestion du stress et Assurance. Ces compétences générales ou relatives à l’employabilité aident les travailleurs à démontrer une capacité d’adaptation et de la motivation dans le cadre de leur emploi et lorsqu’ils obtiennent de nouveaux postes ou poursuivent une nouvelle carrière.

Mme Palmer affirme que ces types de compétences sont vraiment importants et que la maîtrise des compétences générales fait habituellement en sorte qu’une personne est embauchée ou garde son emploi. Elle est convaincue que si certains employeurs considèrent les compétences générales comme étant facultatives, celles-ci sont en fait les véritables compétences qui rendent plus difficile l’obtention ou la conservation d’un emploi lorsqu’on ne les possède pas.

« Vous pouvez enseigner à n’importe qui une compétence spécialisée, mais les habiletés fondamentales comme l’attitude et la motivation sont plus difficiles à acquérir », dit-elle.

De nombreuses personnes ayant un casier judiciaire sont déjà confrontées à un obstacle à l’emploi, donc en améliorant leurs compétences générales, on peut contribuer à améliorer leurs chances d’obtenir un emploi.

Une autre caractéristique du programme que Mme Palmer a appréciée est que chaque sujet peut être abordé individuellement de sorte que les apprenants peuvent en retirer des avantages immédiatement après avoir assisté à une seule séance.

« La difficulté d’offrir des programmes à des personnes en détention préventive est que ces personnes peuvent être libérées à tout moment. En moyenne, les hommes ne restent avec nous que 60 jours. Nous ne pouvons donc pas vraiment proposer des programmes élaborés, car ils ne resteront peut-être pas assez longtemps pour suivre le programme jusqu’à la fin. Dans le cadre du programme FORCES Compétences au travail, les ateliers sont ponctuels, ce qui est formidable, car les apprenants peuvent participer à tout moment – ils n’ont pas besoin d’assister aux autres séances pour acquérir les connaissances voulues.

Les commentaires des participants ont été excellents jusqu’à présent. Bien que l’établissement ne rende pas la participation au programme obligatoire, la plupart des personnes veulent le faire et certains des participants ont déjà terminé neuf ateliers de FORCES Compétences au travail. Mme Palmer dit qu’une fois qu’une personne a participé à un ou deux ateliers, elle veut en faire plus, puis elle parle du programme à ses amis ou leur montre son certificat d’achèvement, et d’autres personnes adhèrent au programme grâce au bouche-à-oreille.

« La participation a été vraiment bonne, et la discussion est positive pendant l’atelier, même parmi ceux qui sont habituellement désengagés », déclare Mme Palmer. « La matière est tellement informelle – les cahiers d’exercices ne portent jamais à croire que les personnes n’ont pas déjà ces compétences, il n’y a donc aucune honte à avoir. Le matériel didactique est très convivial et inclusif de tous les genres, races et cultures. »

Les ateliers ont été organisés avec un ou deux participants en raison de la COVID-19, mais Mme Palmer espère organiser les ateliers avec un plus grand nombre de participants après la levée des restrictions en raison de la pandémie. Elle a également fait part du programme à d’autres établissements correctionnels du nord de l’Ontario et les encourage à y adhérer.

Pour en savoir plus sur FORCES Compétences au travail, pour accéder à des ressources ou pour réserver un atelier, allez au www.forcescompetencesautravail.ca.